Plus de 300 manifestations culturelles et sportives prévues cet été à Saint-Dié


31 mai 2021 - 203 vues

Alors que l’été approche, le maire de la ville a tenu à rassurer les Déodatiens.

« L’été en grand » reviendra bien cet été, avec plus de 300 manifestations sur toute la ville.

Apéro-concerts, cirque, pétanque, chasse aux trésors, flashmob, spectacle burlesque… l’été promet d’être riche en festivités.

C’est une question qui taraude les Déodatiens  : « L’été en grand  », ce cycle d’animations qui investit chaque été les différents quartiers de la ville sera-t-il, au vu du contexte sanitaire, maintenu cette année ?

La réponse est « oui », comme l’a confirmé ce lundi 31 mai lors d’un point presse David Valence, le maire de la ville.

Un large programme de festivités estivales sera donc proposé à partir du 21 juin, jusqu’au 31 août.

Une sixième édition qui s’annonce particulièrement riche puisque ce sont plus de 300 manifestations qui ont été pensées.

Le programme sera disponible courant juin à l’office de tourisme ou à l’accueil de l’hôtel de ville, mais en attendant, voici en avant-première quelques-unes des activités qui rythmeront cet été que l’on espère ensoleillé.

De belles nouveautés

Avec tout d’abord quelques nouveautés, comme le Green Day, qui se déroulera le samedi 10 juillet.

Une journée axée autour du « faire soi-même » et qui entend promouvoir le développement durable.

Pour ce qui est des sensations fortes, rendez-vous le 28 juillet pour un spectacle de fakir.

À l’inverse, et c’est aussi une première à Saint-Dié, des séances de relaxation seront proposées au milieu des œuvres du musée Pierre-Noël.

Vivement appréciés, les apéros concert des dimanches soirs sur la place du marché reviendront bel et bien cette année, tout comme le traditionnel feu d’artifice du 14 juillet.

Du côté du spectacle vivant, une dizaine de représentations vont être proposées, mêlant comédie, poésie, musique, burlesque…

Un programme qui devrait réjouir les habitants de la ville, en manque d’activités culturelles et sportives depuis plusieurs mois.

« Nous avons besoin de contact, de dépasser les frontières de son quartier, une vie sans social n’est pas pleinement une vie.

Mais cet été, promet David Valence, sera la saison des rencontres par excellence. »