Emmanuel Macron annonce un nouveau confinement : ce qui change dans le Grand Est


29 octobre 2020

Un nouveau confinement va être mis en place jusqu'au 1er décembre 2020 au moins dans toute la France.

La région Grand Est va être mise sous cloche dès vendredi.

RECONFINEMENT, saison 2

Explications.

La région Grand Est, comme l’ensemble du pays, est mise sous cloche une deuxième fois en 2020 avec la mise en place d’un nouveau confinement dès la nuit de jeudi à vendredi 30 octobre 2020.

Emmanuel Macron l’a annoncé ce mercredi 28 octobre peu après 20h lors d’une allocution depuis l’Elysée. 

Il assure que les mesures actuelles « ne sont plus suffisantes » pour faire face à la deuxième vague. 

« Nous sommes tous en Europe surpris par l’évolution du virus », assure le chef de l’Etat. 

« 9 000 patients seront en réanimation à la mi-novembre » poursuit Emmanuel Macron qui veut « un coup de frein brutal » à l’épidémie. 

Pas de déplacements entre les régions

Les habitants de la région ne pourront pas aller chez leurs voisins d’Île de France ou de Bourgogne-Franche Comté par exemple. Emmanuel Macron a assuré qu’il ne sera pas possible de se déplacer d’une région à l’autre. 

Il a assuré que des précisions seront données jeudi lors d’une conférence de presse du gouvernement. 

Les frontières intérieures de la France resteront ouvertes, a-t-il aussi annoncé. Il sera donc possible d’aller en Belgique, en Allemagne ou encore au Luxembourg. D’ailleurs, les autorités allemandes se sont bien engagées aujourd’hui à ne pas fermer les frontières comme en mars dernier. 

Les commerces non essentiels, les bars et restaurants ferment

Seuls les commerces essentiels comme les supermarchés, les commerces alimentaires, les stations essence ou encore les pharmacies seront ouverts.

Le président n’a pas détaillé la liste exacte mais il faut s’attendre à une fermeture de la plupart des commerces et des centres commerciaux. 

Les bars et restaurant vont aussi fermer dans toute la France.

En Meurthe-et-Moselle et dans le Bas-Rhin ou encore les Ardennes, la Marne et l’Aube, les bars et les salles de sport étaient déjà fermées à cause du couvre-feu. 

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts

«Certaines règles vont évoluer.

Nos enfants ne sauraient être privés de contacts avec le système scolaire.

Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés», a annoncé Emmanuel Macron.

Les universités vont fermer et les cours se feront en ligne.

Les visites dans les Ehpad et les maisons de retraite possibles

Les visites dans les Ehpad et les maisons de retraite seront quant à elles autorisées en respectant des règles. 

Les cimetières demeureront également ouverts à l’approche de la Toussaint. 

Les entreprises fonctionneront, le télétravail à privilégier

Concernant les entreprises, « le télétravail sera généralisé partout où cela est possible », a annoncé Emmanuel Macron. 

« L’activité va se poursuivre plus activement dans certains secteurs d’activité comme les guichets, le BTP …

Le gouvernement accompagnera les très petites entreprises qui vont entamer une transition numérique », a promis le président de la République.

Les services publics seront aussi ouverts et fonctionneront normalement.